Le jeu vidéo Demon Slayer se trouve enfin une date de sortie sur Switch

Le jeu de combat tiré du célèbre manga devrait enfin arriver sur la console Nintendo, mais pour l’instant, le cadeau est réservé au Japon.

Disponible depuis mi-octobre dans le monde entier, l’adaptation vidéoludique de Demon Slayer confirme le succès de la franchise, dont le premier manga remonte à 2016. Depuis, la licence s’est imposée comme l’une des plus populaires : en plus de l’adaptation en anime, les fans ont aussi pu découvrir l’année dernière Le Train de l’Infini, devenu le film le plus lucratif au cinéma au Japon, devant Le Voyage de Chihiro, et, surtout, le film d’animation japonais le plus rentable au monde.

Une sortie pour le moment programmée au Japon, en attendant l’Europe ?

Sorti sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series, Demon Slayer : The Hinokami Chronicles est pour rappel une adaptation en jeu vidéo de l’adaptation animée du manga éponyme. Le titre retrace donc les premiers arcs narratifs de l’histoire, à savoir l’entraînement de Tanjiro, la sélection finale, le démon aux tambours ou encore l’arc du train de l’infini. ​​Avec 1,32 million de copies depuis sa sortie en octobre 2021, le jeu de baston signé CyberConnect2 a su attirer le public fan des aventures de Tanjirô, Nezuko ou encore Inosuke. Et les choses ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin, puisque l’aventure Demon Slayer devrait normalement faire un détour par la Switch. Seule absente lors de la sortie en octobre dernier, la console hybride de Nintendo verra cet affront être réparé en 2022. Annoncée dans le dernier Weekly Shōnen Jump, la sortie de Demon Slayer : The Hinokami Chronicles sur Switch a été calée au 9 juin prochain.

Néanmoins, cette date concerne seulement une sortie au Japon. En octobre dernier, le jeu était sorti dans le reste du monde 24 heures après l’arrivée du titre au Japon. Pour le moment, il n’a pas encore été communiqué si la version Switch connaîtra le même sort. Concernant le contenu, peu d’informations ont pour le moment fuité, si ce n’est le prix de l’édition standard, fixé à 6.980 yens (54 €), et celui de l’édition Deluxe à 11.800 yens (91 €). Cette dernière inclura notamment deux sets de costumes, en référence à l’académie Kimetsu et au Domaine des Papillons, tandis que 16 000 points Kimetsu seront également inclus d’office, afin de débloquer des cosmétiques et des personnages.

Un succès qui ne désemplit pas

En attendant d’en savoir plus, notamment sur une éventuelle sortie du jeu en Europe, Demon Slayer continue son chemin. Notamment via l’anime avec une saison 2 qui bat actuellement son plein sur Crunchyroll et un manga dont la fin de publication approche tout doucement en France. Pour ceux qui peuvent déjà profiter de The Hinokami Chronicles sur PlayStation 4 ou Xbox Series, le roster initial de 18 combattants a depuis sa sortie accueilli six nouveaux personnages pour prolonger l’expérience. Il y a quelques semaines, le média japonais Toyo Keizai avait annoncé que le merchandising (manga, CD, anime, produits alimentaires et dérivés…) autour de la franchise a généré 6,7 milliards d’euros depuis ses débuts. En 2020, les ventes du manga ont même dépassé les 330 millions d’euros de recettes au Japon, preuve que la franchise est devenue un cador du marché.